credit perso, conso, immo

Rachat de crédit propriétaire (immo+conso)



Le rachat de crédit immobilier + crédits consommation permet aux propriétaires étranglés par des mensualités trop lourdes de retrouver un budget équilibré. L'opération couvre généralement largement les pénalités de remboursement anticipé.

Les propriétaires qui doivent faire face à des échéances de crédit immobilier alourdies de crédits à la consommation sont souvent les grands bénéficiaires d'une opération de rachat de crédit. En effet, les taux d'intérêts ont énormément évolué à la baisse depuis quelques années et le gain d'une renégociation de prêt immobilier est le plus souvent rentable malgré les pénalités financières retenues pour remboursement anticipé.

Pour mémoire, ces pénalités correspondent au maximum à la valeur d'un semestre d'intérêt sur le capital remboursé au taux moyen du prêt sans pouvoir dépasser 3 % du capital restant dû avant le rachat du crédit.

Comment ça marche ?

Tous les crédits en cours sont rachetés pour un montant global qui peut varier de 15 000 € à 122 000 € de crédits sur 10 ans sans hypothèque.

Au delà de 10 ans et/ou de 122 000 € de crédits, la banque demande à ce que des garanties soient prises notamment par le biais d'une hypothèque. Les crédits rachetés peuvent être un emprunt (ou plusieurs emprunts) immobilier(s) ainsi que des crédits à la consommation (revolving, prêt personnel...), des découverts bancaires...

A l'issue de l'opération de rachat de crédit, le propriétaire ne paie plus qu'une seule et unique échéance allégée. Le taux d'intérêt est souvent largement plus compétitif que ceux pratiqués précédemment tant sur les prêts immobiliers que sur les prêts à la consommation.

L'allongement éventuel de la durée de prêt permet aussi de faire baisser le montant de la mensualité. Une assurance globale est associée à l'ensemble des prêts rachetés.

Le saviez-vous ?

L'offre préalable de prêt proposée par la banque racheteuse comprend tous les frais (pénalités de remboursement anticipé, frais de dossier, frais d'assurance, honoraires de rétribution du courtier en rachat de crédit, frais d'hypothèque si besoin).

La nouvelle mensualité peut être abaissée jusqu'à 60% par rapport à celles cumulées des prêts précédents.