credit perso, conso, immo

loi Girardin



La loi Girardin remplace depuis 2003 la loi Pons, remplacée elle-même par la loi Paul (en 2001). Elle permet aux investisseurs dans les DOM-TOM de bénéficier d'une défiscalisation pouvant aller jusqu'à 70% du prix du bien.

La loi Girardin a été mise en place par le législateur pour aider l'économie des départements et des territoires d'Outre-Mer. Elle permet de bénéficier de déduction d'impôt très conséquentes lors de l'achat d'un bien locatif ou de bien productif aux antipodes.

Comment ça marche ?

La loi Girardin permet aux investisseurs de biens locatifs neufs ou de plus de 40 ans avec travaux, de bénéficier d'une réduction d’impôts variant de 50% à 70% du montant de l’investissement sur 5 ans.

La déduction est applicable sur l’impôt sur le revenu. Deux cas de figures existent en fonction du bien acheté :

L'achat de logements : Les biens peuvent être neufs construits ou sur plan ou bien vétustes de plus de 40 ans nécessitant des travaux. L'achat se fait par souscription de parts de SOFIOM (Sociétés de Financement de l’Outre Mer) ou souscription de parts de société de développement régional. Pour ces logements, la réduction d'impôt atteint :

40% du montant de l’investissement total étalé sur 5 ans pour les biens mis en location en secteur libre (sans plafonnement des loyers ni des ressources du locataire). La durée de l’engagement de location est de 5 ans en tant que résidence principale.


50% du montant de l’investissement total étalé sur 5 ans pour les biens mis en location en secteur intermédiaire (loyers et ressources du locataire soumis à conditions). La durée de l’engagement de location 6 ans en tant que résidence principale.. Le niveau de plafonnement dépend de la localisation (Mayotte, Guadeloupe, Martinique...).
L'achat de biens productifs :

Les biens peuvent être des locaux destinés à des activités agricoles, commerciales, artisanales ou industrielles relevant des Bénéfices Industriels et Commerciaux (BIC) ou le financement de travaux de rénovation et de réhabilitation d’hôtels, de résidences de tourisme ou de villages de vacances classés. La base applicable est le montant hors taxes des investissements productifs.

Le saviez-vous ?

La loi Girardin concerne les investissements réalisés entre le 1e janvier 2004 et le 31 décembre 2017. Selon la localisation du bien, les avantages fiscaux varient de 50 % à 70 %.