credit perso, conso, immo

Les FCPI



Les Fonds Communs de Placement dans l’Innovation (FCPI) sont des placements défiscalisants particulièrement avantageux puisqu'ils permettent des réductions d'impôts de 25% du montant investi.

Les Fonds Communs de Placement dans l'innovation (FCPI) ont été créés par l'Etat (Loi de Finances pour 1997) pour financer les efforts d'innovation français. L'avantage fiscal des FCPI est de permettre une réduction d’impôt de 25% du montant de l’investissement réalisé pour partie dans les fonds de placement à vocation innovante.

Ces fonds spécifiques sont en effet constitués pour 60 % au minimum de titres de sociétés innovantes situées dans l’espace économique européen. Ces sociétés doivent être non cotées, de moins de 500 employés, agréées par l'ANVAR (Agence française de l'innovation), et appartenir à l'origine en majorité à des personnes physiques ou à une personne morale française qui les regroupe.

Le reste du fonds (40%) par des titres de sociétés cotées ou des valeurs mobilières (sicav, fcp, sicav monétaire). La réduction d’impôt à laquelle donne droit automatiquement l'achat de FCPI est égale à 25 % de l’investissement dans la limite d'un plafond de 12 000 € pour un célibataire veuf ou divorcé et 24 000 € pour un couple marié ou pacsé soumis à imposition commune. La réduction est plafonnée à 3 000 € pour un célibataire veuf ou divorcé et 6 000 € pour un couple marié ou pacsé soumis à imposition commune.

La réduction intervient l’année suivant la souscription. Pour être défiscalisé l'investissement doit durer au minimum cinq ans. S'ils sont cédés avant ce terme, l'investisseur doit rembourser l'État. Une possibilité de sortie anticipée est prévue par le législateur en cas de licenciement, invalidité ou décès de l'un des conjoints soumis à l'imposition commune.

Les FCPI permettent en outre une exonération des revenus et des plus values pour les personnes physiques mais il reste redevable des 11 % de prélèvements sociaux.

Les plus : Les FCPI génèrent des dividendes tout en étant assujettis à une réduction d'impôts intéressante.

Les moins : La rémunération de l'investissement est sujette à de fortes fluctuations voire même à perte totale du capital du fait du caractère innovant et instable des titres achetés.