credit perso, conso, immo

Les crédits




Pour acheter une auto, une maison, faire réaliser des travaux ou encore s'offrir un voyage, un ordinateur... de plus en plus de français ont le réflexe crédit. Une solution pratique et finalement peu chère pour profiter tout de suite en remboursant chaque mois.

Pendant des décennies, le recours au crédit avait mauvaise presse. Les particuliers préféraient épargner denier après denier et acheter quand l'épargne était suffisante. Aujourd'hui, les choses ont changé. Notre société de consommation pousse à l'achat. Les augmentations vertigineuses des prix de l'immobilier ne sont plus compatibles avec un achat sans crédit.

Le crédit en chiffres :

Selon l’enquête annuelle de l’Observatoire de l’endettement des ménages réalisée par la Fédération bancaire française et TNS Sofres, 50,9% des ménages français détenaient au moins un crédit fin 2006. Le recours au crédit immobilier par les français atteint un des taux les plus élevés depuis 10 ans : fin 2006, 30,2% des ménages français détenaient des crédits immobiliers. Les crédits de trésorerie sont également très courants en France : Fin 2006, 32,6% des ménages détenaient des crédits de trésorerie. Dans plus de la moitié des cas (55,6% des ménages), les crédits de trésorerie sont destinés à financer l’achat d’une automobile ou d’une moto. Après la voiture, le principal usage des crédits de trésorerie revient au financement d’un bien d’équipement de la maison et au financement d’un loisir.

Les différentes catégories de crédits :

Deux grandes catégories de crédits sont utilisées en France :

Les crédits immobiliers : ils permettent d'accéder à la propriété ou de faire réaliser des travaux. Ces crédits sont particuliers puisqu'ils courent sur de longues années en raison principalement du montant conséquent emprunté. Ils sont toujours associés à des assurances obligatoires pour prémunir la banque et les ayants droits lors d'une invalidité ou du décès du souscripteur.


Les crédits à la consommation : ces crédits se caractérisent par une durée d'emprunt supérieure à trois mois et un montant d'emprunt inférieur à 21 500 euros. Sous le nom de crédit à la consommation 3 types de crédits sont regroupés :

Les crédits personnels : ils sont remboursables avec des mensualités constantes et une durée de remboursement prévue par contrat. L’argent emprunté n’a pas de finalité précise.


Les crédits affectés : ils sont utilisés pour le financement d’un bien ou d’un service indiqué dans le contrat de prêt (voiture, cuisine équipée, véranda...).


Les crédits permanents ou "renouvelables" ou "revolving" : Ils consistent à la mise à disposition d'un particulier d'une réserve d'argent dont le montant est décidé par contrat et qui se reconstitue au fur et à mesure des remboursements.



Taux fixes ou variables et TEG
Selon le type de crédit contracté, le taux d'intérêt peut être fixe sur toute la durée de remboursement ou variable. Quand le taux d'intérêt est variable, le calcul des remboursements se fait de façon estimative.

Quand le taux d'intérêt est fixe, la calcul des remboursements et le montant des intérêts à rembourser sont fixés par contrat. Dans ce cas, la banque est dans l'obligation d'afficher le Taux Effectif Global (ou TEG) de son offre. Ce taux prend en compte pour son calcul les intérêts, mais aussi, selon la définition du Code de la consommation, « les frais, commissions ou rémunérations de toute nature, directs ou indirects ».