credit perso, conso, immo

Le rachat de crédit



Le rachat de crédit est une pratique anglosaxone en passe de se généraliser en France. Il consiste à regrouper en un seul et même crédit l'ensemble des crédits contractés précédemment afin de faire baisser le montant des mensualités.

Le rachat de crédit fait de plus en plus d'adeptes en France à juste titre. Cette pratique qui nous vient des pays anglosaxons consiste à rassembler en une seule échéance l'ensemble des prêts contractés précédemment. Le résultat attendu de cette opération est évidemment de faire baisser le montant des remboursements afin de retrouver un peu de souffle dans un budget serré.

Une baisse jusqu'à 60%

Pour faire baisser le poids des crédits en cours, les sociétés spécialisées en rachat de crédit agissent sur trois leviers : la re-négociation des taux d'intérêt d'emprunt, la mutualisation des frais d'assurance de crédit et l'allongement de la durée d'emprunt.

La re-négociation des taux d'intérêts : La re-négociation est intéressante lorsque les crédits précédents ont été contractés il y a plusieurs années. Globalement, les intérêts sont en effet orientés à la baisse depuis quelques années. Il y a 15 ans par exemple, le coût d'emprunt pour un achat immobilier avoisinait les 9% tandis qu'aujourd'hui il tourne autour de 4,7%.

La différence du taux sur des sommes conséquences est ainsi attractive et compense largement le prix à payer pour les pénalités de remboursement anticipé. La même mécanique s'opère également sur les taux d'emprunts prohibitifs des crédits revolving et des découverts bancaires. Ces derniers peuvent facilement être rachetés et englobés dans un nouvel emprunt global à des taux largement plus concurrentiels.


La mutualisation des frais d'assurances crédit : Le gain est mathématique. En prenant plusieurs crédits, on souscrit forcément plusieurs assurances. En regroupant tous les crédits en un seul, on réduit du même coup le poids des assurances en ne contractant plus qu'une seule assurance globale à des taux négociés au plus bas du marché.


L'allongement de la durée d'emprunt : Le troisième levier couramment pratiqué dans le cadre d'une opération de rachat de crédit est d'allonger la durée d'emprunt afin d'étaler les remboursements et donc d'en diminuer le coût.
La plupart des sociétés spécialisées en rachat de crédit sont capables en jouant avec ces trois leviers de faire descendre les mensualités jusqu'à moins 60%.

Rachat de crédit : mode d'emploi

Une opération de rachat de crédit est réalisée dans la plupart des cas par une société spécialisée en courtage bancaire. Cette société agit comme un intermédiaire entre le particulier et les banques susceptibles de racheter les crédits en cours.

Ces entreprises sont agrées par un grand nombre de banques ce qui permet aux particuliers de profiter des meilleurs taux du marché pour leur situation personnelle. Le même travail de médiation est aussi réalisé en direction des compagnies d'assurance, toujours pour proposer les meilleures offres en terme de tarif.

Quand le dossier est constitué (avec des documents originaux et des photocopies), les banques sélectionnées peuvent faire une proposition concrète. Cette proposition chiffrée qui n'est rien autre qu'une offre préalable de prêt sans engagement de la part du particulier englobe les frais de médiations de l'entreprise sollicitée pour le montage du dossier ainsi que les frais de rachat, les éventuelles pénalités de rachat, les assurances et les prises de garantie.

Le client a donc en main une offre complète et globale tout compris. Aucune somme n'est demandée au particulier à ce stade du dossier conformément à la loi. Il peut à tout moment renoncer à l'opération jusqu'à ce qu'il accepte l'offre de rachat de crédit.

Le saviez-vous ?

Le rachat de crédit est une solution souple et économique qui peut mixer des crédit immobilier / crédit personnel, mais aussi des stricts prêts personnels, des découverts bancaires, des arriérés de loyer, de pension alimentaire....