credit perso, conso, immo

Le prêt personnel



Le prêt personnel fait partie de la grande famille des prêts à la consommation. Il est destiné à financer des dépenses à caractère personnel sans justification de l'emploi des fonds empruntés.

Le prêt personnel est la formule la plus souvent utilisée par les banques. Du côté du consommateur, c'est aussi la formule la plus souvent choisie pour financer l'achat d'une voiture, de meubles ou encore d'un voyage.

Caractéristiques d'un crédit personnel

Un crédit personnel se caractérise par un emploi des fonds comme bon vous semble. Aucun justificatif de dépenses n'est demandé. C'est l'un des grands avantages de la formule mais aussi un inconvénient majeur : dans le cas où le bien est défectueux ou qu'il n'est pas livré, l'emprunteur devra tout de même continuer à rembourser ses mensualités.

Un crédit personnel ne peut être inférieur à 3 mois. Son montant est au maximum de 21 500 €. La souscription est soumise à des obligations du côté de l'organisme prêteur régies par la loi Scrivener et la loi Neiertz.

Ces obligations consistent notamment à la fourniture par la banque d'une offre obligatoire préalable, au respect d'un délai de rétractation de 7 jours après la signature du contrat. La banque doit également obligatoirement consulter le fichier national des incidents de paiement (FICP) avant toutes propositions. L'inscription au FICP entraîne l'inéligibilité à un emprunt.

Les avantages du prêt personnel

Un prêt personnel est sans surprise. Il permet de financer n'importe quel achat sans justificatif. Le montant du crédit consenti est défini à l'avance. Les modalités de remboursement sont également définies dès la signature du contrat de prêt (encadré par la Loi Scrivener depuis 1978).

Les échéances sont ainsi connues à l'avance puisqu'elles sont les mêmes chaque mois pendant toute la durée du prêt. Un échéancier est assorti au contrat de prêt spécifiant d'une part les modalités de remboursement du capital et d'autre part, les modalités de remboursement des intérêts.

Le taux de prêt est défini également dans le contrat de prêt avec indication obligatoire du coût global du prêt et du TEG incluant tous les frais directs liés au contrat de prêt.

Crédit personnel ou crédit affecté ?

Un prêt personnel est assurément la solution la plus souple pour l'emprunteur qui peut utiliser l'argent emprunté selon ses besoins et ses projets. Il se distingue ainsi des prêts affectés qui ne sont débloqués par la banque que sur présentation de facture (d'un garagiste par exemple lorsqu'il s'agit d'un crédit auto affecté ou par un cuisiniste lorsque le prêt est affecté au financement d'une cuisine aménagée par exemple).

En contrepartie de cette contrainte, la banque se réserve le droit de ne payer le fournisseur que lorsque tout le contrat est respecté (cuisine vraiment installée, voiture livrée). Dans le cas d'un prêt personnel, les fonds n'étant pas liés à un bien précis, l'emprunteur doit se débrouiller seul et continuer de rembourser son prêt même si le bien est défectueux ou non livré.

Bien choisir son organisme de crédit

Le taux d'intérêt des crédits à la consommation sont libres. Les banques peuvent parfaitement en fonction de leur politique commerciale du moment décider d'un rabais ou non. La seule contrainte réelle est qu'un taux d'intérêt ne peut dépasser le taux d'usure légal mis à jour deux fois par an par la banque de France.

Sachant cela, pour obtenir les meilleures conditions de prêts il est indispensable de comparer les offres. Pour ce faire, il faut absolument comparer ce qui est comparable ! L'outil idéal pour cette comparaison est le Taux Effectif Global (TEG) qui reflète parfaitement le coût effectif global d'un prêt puisqu'il prend en compte le coût du crédit sur la base du taux de prêt augmenté de tous les frais induits par le prêt (frais de dossier, assurance...).