credit perso, conso, immo

Le crédit révolving



Le crédit revolving aussi appelé réserve d'argent, crédit permanent, ou crédit renouvelable consiste à mettre à disposition de l'emprunteur une somme d'argent qu'il peut choisir d'utiliser entièrement ou non à sa guise.

Le crédit revolving est une réserve d'argent d'un montant défini par contrat mise à disposition par un organisme bancaire. Cette réserve d'argent est utilisable au gré des besoins. L'emprunteur ne rembourse que ce qu'il utilise.

A chaque remboursement effectué, le crédit se reconstitue automatiquement permettant ainsi d'emprunter de nouveau sans plus de formalité. Si la réserve disponible accordée n'est pas entamée, aucun frais n'est demandé.

Un système souple et facile à vivre

Le crédit revolving est un système particulièrement pratique pour régler les achats conséquents en plusieurs fois sans plus de formalités.

Il est proposé par les banques mais aussi le plus souvent par des grands magasins, des chaînes d'hypermarchés, des établissements de vente par correspondance ou encore par des sociétés spécialisées dans les crédits à la consommation.

Selon les cas, le crédit revolving est assorti à une carte de crédit (carte magasin, carte privilège...). Lors de la souscription, un crédit revolving est obligatoirement associé à une offre préalable (contrat initial). Il en est de même pour toute augmentation de crédit consenti par la suite.

Le contrat de prêt revolving

L'offre préalable d'un crédit revolving est identique à celle d'un contrat de prêt personnel. Elle doit obligatoirement mentionner le montant maximum du crédit accordé et, s'il y a lieu, le taux effectif global (TEG) annuel du crédit.

Le contrat de prêt revolving doit également préciser pour être valable que la durée de contrat est limitée à 1 an renouvelable, que le prêteur doit obligatoirement informer l'emprunteur 3 mois avant l'échéance des conditions de reconduction du contrat.

Au cas ou une assurance est obligatoire, une notice explicative du contrat doit être jointe à l'offre préalable. Une fois que l'offre de crédit revolving est remise à l'emprunteur, le prêteur ne peut revenir sur les termes du contrat pendant 15 jours.

Après l'acceptation de l'emprunteur et sa signature, celui-ci a 7 jours pour se rétracter. A tout moment, le consommateur pourra demander la réduction de sa réserve de crédit, la suspension de son utilisation ou la résiliation du contrat.

La reconduction du contrat devra être confirmée par l'emprunteur si la réserve et les moyens de paiement assortis ne sont pas utilisés durant trois ans consécutifs. Les remboursements peuvent se faire de façon anticipée sans demande préalable.

Un système séduisant mais dangereux

Le système d'une réserve d'argent disponible mis en place par les solutions de crédit revolving est d'une grande souplesse d'utilisation puisque l'argent est utilisable sans justificatifs, en totalité ou en partie dans la limite du montant autorisé dans le contrat initial.

Cette grande liberté d'utilisation qui rend cette formule si séduisante peut toutefois être dangereuse.

En effet, la tentation est grande d'utiliser la réserve d'argent régulièrement. Sachant que les formalités pour souscrire ce type de contrat sont très souples, plusieurs contrats peuvent être souscrits en parallèle auprès de plusieurs organismes de crédit et l'escalade du surendettement guette !

De plus, les taux d'intérêt des crédits revolving sont souvent largement au dessus de ceux d'un prêt personnel classique.

Le saviez-vous ?

Lors du renouvèlement annuel du contrat, l'emprunteur peut demander au prêteur la transformation de son crédit renouvelable en crédit classique. Le montant des remboursements devient alors fixe avec une date connue de fin de contrat.