credit perso, conso, immo

LDD (ex Codevi)



Le livret de développement durable (LDD) a remplacé le Codévi début 2007. C'est un placement règlementé qui se distingue par son taux attractif aligné sur celui du Livret A et des intérêts exonérés d'impôts.

Le livret de développement durable (LDD) remplace le célèbre Codévi en l'améliorant : son montant est porté à 6 000 euros (au lieu de 4 600 euros pour le Codévi). Le LDD est un placement de trésorerie souple, avantageux et sécurisé distribué par toutes les banques. Il permet de placer ses liquidités sans risque.

Les retraits et les dépôts sont possibles à tout moment. Seuls les contribuables français peuvent en ouvrir un ce qui exclu d'office les mineurs et les majeurs rattachés au foyer fiscal de leurs parents. Le couple marié ou pacsé peut posséder deux livrets de développement durable au sein d'un même foyer fiscal.


Taux d'intérêt et fiscalité

Le livret de développement durable (LDD) propose une rémunération des liquidités placées alignée sur celle du livret A. Le taux d'intérêt est ainsi actuellement de 3%. Il est révisé deux fois par an soit aux 1er août et 1er février de chaque année. Les intérêts sont crédités chaque 31 décembre. Ils sont calculés selon la règle de la quinzaine (du 1er au 15 du mois ou du 16 au 30 ou 31). Les intérêts donnent à leur tour des intérêts l'année suivante. Fiscalement, le livret de développement durable est avantageux puisque les intérêts perçus sont totalement exonérés de l’impôt sur le revenu et des prélèvements sociaux de 11 %.

Des fonds pour la planète

Comme le Codévi, l'épargne placée sur le livret de développement durable est destinée à aider au financement à des taux préférentiels les projets industriels des entreprises. A cela s'ajoute depuis 2007 l'aide au financement de projets à caractère écologique ou basés sur les énergies renouvelables. Cette caractéristique explique le nom de ce livret !

Les plus : Les fonds rapportent 3% (comme le Livret A) et ils sont disponibles à tout moment. Les intérêts sont exonérés d'impôts.

Les moins : Un montant maximum de 6 000 euros seulement